SF Darrow, un Rouge va devoir infiltrer les Ors afin de libérer son peuple.

Publié le 16 septembre 2015 | par Myrtille

1

Red Rising

C’est avec scepticisme que j’ai commencé ma lecture de Red Rising (édité chez Hachette, écrit par Pierce Brown et non Pierce Brosnan comme plusieurs m’ont déjà dit!) : la couverture, le sous titre ainsi que le résumé ne m’ont pas séduite. Je ne sais pas pourquoi j’ai voulu commencer ce livre, mais une chose est sûre, je n’ai pas pu m’arrêter de lire l’histoire de Darrow. La voici :

Dans un monde futur, la population est divisée en plusieurs couleurs. Celles-ci représentent une catégorie de personne. Au sommet de la pyramide siègent les Ors. On trouve également dans la haute sphère les Argents (businessmans),  les Blancs (prêtres) et les Cuivres (bureaucrates). Viennent ensuite toute une tripotée de couleurs différentes dont la plus importante pour nous, dans notre histoire, est le violet, qui représente les artistes. Dans la basse sphère évoluent parmi tant d’autres les Roses ( personnes vouées aux plaisirs, dans tous les sens du terme) et les Rouges qui se trouvent au plus bas des niveaux qui représentent des esclaves des temps modernes. Darrow est un Rouge…

… et il s’en accommode. Il est heureux dans sa famille et dans son couple. Il est marié à la très belle Eo et tous les deux sont fait l’un pour l’autre. Son travail lui plait : il creuse le sous-sol de Mars pour rendre habitable cette planète afin que les humains puissent la coloniser. En effet, suite à de nombreuses guerres, la Terre et la Lune ne suffisent plus aux humains. Tous les Rouges se croient donc être des pionniers et vitaux à toutes les autres couleurs. C’est grâce à eux que les humains vont pouvoir survivre ! Mais Eo a des doutes. Et si on les manipulaient? Eo est une femme forte dans un corps fragile et suite à une promenade clandestine, le couple va être fouetté. Dans une ultime souffrance, Eo chantera la chanson interdite et sera pendue. C’est insupportable pour Darrow de vivre sans elle. Il fera également un acte qui le conduira à l’échafaud.

Il ne se réveillera pas aux côtés de sa femme, mais parmi les révolutionnaires Rouges. Ils vont lui montrer que Eo avait raison dans ses suppositions et que c’est maintenant à Darrow de faire vivre le rêve de sa femme, c’est-à-dire, libérer les Rouges. Il faut faire tomber le système de l’intérieur. C’est pourquoi, avec la complicité d’autres couleurs, Darrow va modifier complètement son apparence, mais également ses manières de vivre et de s’exprimer pour devenir un véritable Or. On lui casse les os, on lui met de nouveau cheveux, on le grandi, on lui implante de nouveaux yeux, il a des cours d’élocution et de danse, bref, tout y passe. Il faut qu’il soit parfait pour pouvoir intégrer l’école des Ors. Il va devoir tout d’abord réussir les tests d’entrée. Ensuite, il devra bien se classer afin d’avoir un bon tuteur pour évoluer dans les hautes sphères des Ors. Sur le terrain, tout va se corser et Darrow va être plongé dans des stratégies, des manigances pour pouvoir être le premier. Les Ors sélectionnés sont divisés en différentes maisons. Ces maisons vont devoir s’affronter et (presque) tous les coups sont permis pour sortir vainqueurs. Des scènes, pas très jolies jolies vont être leur lot quotidien : esclavagisme, mutilation, torture, malnutrition, empoisonnement, viols, entourloupes, vengeance, vol, piège, tricherie… tout ça devient de plus en plus hard au fur et à mesure des pages. Plus le temps passe, et plus la situation devient compliquée pour Darrow. Il est tiraillé de toutes parts : comment créer des alliances et faire confiance à des Ors alors qu’il sait très bien qu’il devra les combattre tôt ou tard? Car n’oublions pas que sa première mission est d’infiltrer les Ors pour les détruire. Dans ses conditions, peut-il vraiment se créer des amis, retomber amoureux ?

Un premier tome fort en rebondissements, même si il y a un passage un peu mou vert le milieu du livre. L’action traîne un peu en longueur, mais la suite est vraiment haletante. La mise en place est vraiment originale et intéressante. C’est un premier roman bien maîtrisé et on va de surprise en surprise avec ce héros fort attachant. J’ai pleuré au tout début du livre tant son amour pour Eo est fort. L’auteur sait nous toucher en plein cœur. (« Dans ses yeux, je vois mon cœur. Dans son souffle, j’entends mon âme. Elle est ma terre promise, mon foyer. Mon amour ») L’univers est original et le scénario recherché.

ATTENTION cependant. Ne surtout pas mettre ce livre dans toutes les mains. La plupart des scènes sont violentes et crues. (viol, tortures…) Âmes sensibles, s’abstenir. Le vocabulaire est également souvent grossier. On peut s’en offusquer, mais bizarrement, dans les conditions dans lesquelles vivent nos héros, ça parait presque normal. Vous êtes prévenus donc !

Je lirais avec plaisir la suite des aventures de Darrow car oui, une nouvelle trilogie s’offre à nous. Le prochain tome risque d’être fort intéressant car Darrow évoluera dans un tout autre univers, mais je ne vous gâche rien, et vous laisse découvrir ce roman.

Points positifs :

  • Une histoire originale.
  • Un univers de SF.
  • Un héros « normal » avec des sentiments qui essaye de faire vivre le rêve de sa femme.
  • Un premier roman vraiment maîtrisé où il se passent beaucoup de choses.
  • Des stratégies intéressantes.

Points négatifs:

  • Scènes difficiles.
  • Vocabulaire grossier.
  • Couverture.

Darrow, un Rouge va devoir infiltrer les Ors afin de libérer son peuple.

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someone

Mots clés : , , ,



Un commentaire sur Red Rising

  1. QUENTIN says:

    hâte de lire le tome 2!! j’ai adoré le tome 1! merci Myrtille pour ce conseil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑