Tranche de vie Suivez les aventures Toni, un jeune Autrichien en fuite en alsace pendant la seconde guerre mondiale. De nos jours, Séraphin, un papi, tente de déchiffrer un livre écrit en allemand gothique

Publié le 3 octobre 2014 | par Myrtille

0

Nummer

Après avoir entendu de la seconde guerre mondiale à toutes les sauces, j’avoue que je n’étais pas trop emballée pour lire ce roman. Même la couverture me rebutait… Mais habitant en Alsace, région fortement marquée par cet événement, et possédant un grand rayon alsatique au sein de la librairie où je travaille, je me suis dit que le conseiller serait sympa. De plus, je suis rarement déçue par Scrinéo, la maison d’édition qui publie ce roman historique écrit par Frédéric Staniland. Je me suis donc plongée dans cette histoire de façon confiante.

Cet roman se découpe en deux périodes. A chaque chapitre, nous traversons les époques. Dans le premier, à notre époque, nous suivons le quotidien de Séraphin, un p’tit vieux qui vient inventorier les objets de guerre d’un de ses amis décédé. Tous les deux se sont rencontrés pendant la seconde guerre mondiale, jusqu’à ce que Séraphin soit déporté dans un camp.

Pendant la seconde période, pendant la Grande guerre, Toni, un jeune autrichien en fuite se retrouve en Alsace et va faire de multiples rencontres. Il se sait poursuivit mais ignore la raison. Il va faire la connaissance de François, un jeune parisien photographe de guerre. Puis il fera la rencontre d’Auguste, un bon alsacien comme on en voit encore aujourd’hui, ainsi que sa très belle fille Cathel. Ensemble ils vont vivre des moments de joie, mais également l’angoisse et les drames de la guerre.

Retour au temps présent. Séraphin, aidé par ses drôles de voisin, un ado gothique et une fillette, va tenter de résoudre une énigme laissé par son ami Gérard. Des mots sont écrits dans des sucres et ils vont essayer de déchiffrer un livre écrit en allemand gothique : Nummer.

On se doute bien qu’il existe un lien entre l’époque de Séraphin et de Toni. Pendant toute la lecture, on essaye de comprendre ce qui le relie ! On ne s’attend pas du tout aux révélations. Jusqu’au bout le suspense est à son comble.

L’écriture est fluide et le fait d’avoir les deux époques séparées par les chapitres met de la tension et du suspens dans le récit. Les personnages ont tous des caractères bien particuliers. J’avoue que j’ai eu un petit coup de cœur pour le duo improbable Séraphin (p’tit papi)/Pauline (la fillette). Les sentiments entre les personnages sont très forts et vraies : amour, amitié, trahison, tristesse, joie, pardon…

Grâce à l’auteur, j’ai appris des choses sur cette période que j’ignorais. Oui, je l’avoue. Ne faites pas les malins ! Mais vous, vous savez ce que c’est le Kindertransport ?? Savez-vous également que les animaux des zoos ont dû être lâchés dans la liberté pour ne pas qu’ils meurent de faim ? Non? Ha, il ne vous reste plus qu’à lire Nummer pour apprendre plein d’autres choses. Si, si, c’est moi barbant qu’au lycée. Il n’y a pas de comparaison possible !

Le seul petit point négatif reste les quelques longueur vers le milieu du livre. C’est encore plus marquant quand on se rend compte du nombre des révélations à la fin de l’ouvrage. Ça fait beaucoup à digérer d’un coup.

J’ai été contente de lire ce livre. Je retrouve bien mon Alsace dans les lignes de l’auteur. Le fait de mettre quelques phrases en alsacien dans le texte le rende vraiment authentique ! Les descriptions des paysages ainsi que des alsaciens reflètent bien cette région que j’aime.

Fermer les yeux, un peu de géranium, de Bretzel, de choucroute et de « Hopla » et vous y êtes !! Bienvenu chez moi, un pays où la Myrtille s’appelle Brimbelle !

Points positifs :

  • Un texte historique qui se passe en Alsace, région marquée par la guerre.
  • Une histoire de rencontres et de fortes amitiés, que ce soit dans le passé ou dans le présent.
  • Une histoire remplie de sentiments : amitié, amour, pardon, tristesse, joie…
  • Des descriptions fidèles

 

Points négatifs :

  • Une histoire un peu longue
  • Beaucoup de révélations qui tombent d’un bloc à la fin.
  • Un sujet qui ne peut pas plaire à tous.
  • Une couverture qui n’attire pas forcément le regard.

Suivez les aventures Toni, un jeune Autrichien en fuite en alsace pendant la seconde guerre mondiale. De nos jours, Séraphin, un papi, tente de déchiffrer un livre écrit en allemand gothique

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someone

Mots clés : , , ,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑