Première lecture Sadako vit à Hiroshima et va tomber malade elle va devoir réaliser mille oiseaux pour pouvoir faire un voeu.

Publié le 7 juillet 2015 | par Myrtille

0

Les mille oiseaux d’Hiroshima

Cet été, nous célébrons le 70ème anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki. Pour ne pas oublier ce tragique événement et pour le faire connaitre aux plus jeunes, certaines maisons d’éditions décident de rééditer des livres qui traitent de ce sujet. C’est le cas des Éditions Milan qui nous proposent le court roman Les mille oiseaux d’Hiroshima.

Ce texte, se déroule bien après les bombardements. Nous suivons le quotidien d’une petite fille. Sadako est une fillette très énergique. Elle adore rigoler, s’amuser avec ses amies, manger des barbes à papa en regardant des feux d’artifices. Mais ce qu’elle apprécie par dessus tout, c’est la course. Et elle est douée pour ça en plus ! Elle arrive toujours première aux compétitions de son école et rêve de pouvoir un jour devenir une vraie pro. Elle va s’entrainer avec acharnement et ne va pas prêter attention aux signes de fatigue et d’étourdissement. Mais un jour, elle s’effondre dans la cour de récréation.

Elle va se réveiller à l’hôpital. C’est là qu’elle va apprendre la triste nouvelle. Sadako est atteinte de la « maladie de la bombe », la leucémie.Mais elle n’était qu’un bébé lors des bombardements ! Comment est-ce possible ? Pourquoi elle ? Sadako est triste car elle cause du soucis à sa famille… Avec le temps, elle se fatigue et perd de ses forces, mais elle reprend courage lorsque sa meilleure amie lui raconte une légende. Il faut réaliser mille grue en origami pour qu’un souhait se réalise. Sadako prend son courage à deux mains et commence son ouvrage. Il faut qu’elle y arrive !

Voilà un texte très touchant. J’ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois. Le courage et la détermination de Sadako est remarquable et nous fait prendre conscience que les bombardements ont modifié le destin de plusieurs générations. Ce récit peut être lu à partir de 8 ans et devra être, je pense, expliqué par un adulte car le sujet est tout de même grave. Le texte est doublement poignant car à la fin du livre, nous apprenons que l’histoire de Sadako est une histoire vraie. Une statue la représentant avec une grue en or (important dans le livre) se trouve dans le parc de la paix à Hiroshima. Ses lettres, qu’elle écrivait à ses camarades de classe ont été compilées et éditées. C’est devenu un ouvrage de référence au Japon.

Plusieurs illustrations vives et contemporaines aux notes japonaises agrémentent joliment le texte.

Séquence émotion garantie.

Points positifs:

  • Une histoire touchante sur les bombardements d’Hiroshima.
  • Une histoire vraie.
  • De l’émotion.
  • Le caractère combatif de Sadako.
  • Des illustrations vivent et colorées contemporaines.
  • Un moyen d’expliquer les événements d’Hiroshima aux enfants.

Points négatifs:

  • Attention à la sensibilité des jeunes lecteurs : il ne faudrait pas les traumatiser non plus !

 

Sadako vit à Hiroshima et va tomber malade elle va devoir réaliser mille oiseaux pour pouvoir faire un voeu.

Sadako est très connue au Japon

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someone

Mots clés : , , , , , ,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑