Tranche de vie l'auteur Locke Wood enquête dur son étrange propriétaire Heathcliff

Publié le 14 avril 2015 | par Myrtille

0

Le vent te prendra

Quand, en terminant un roman, on sent le besoin de faire l’arbre généalogique des héros pour être sûre d’avoir bien compris l’histoire, on se dit qu’il y un os quelque part… Ha la famille … !

Explication.

Tout d’abord, il faut saluer l’initiative de l’éditeur Rageot qui propose une toute nouvelle collection : In love. Le principe? Simple. Des auteurs d‘aujourd’hui remettent au goût du jour des classiques de la littérature d’hier. Ainsi, les trois premières histoires proposées sont la réécriture de La dame aux camélias, Bérénice et les Hauts de Hurlevent. C’est le dernier qui nous intéresse ici.

Honnêtement, je ne connaissais pas le roman d‘Emily Brontë avant d’avoir lu le vent te prendra. Je pensais que ce livre tombait à pic car j’avais envie de lire une histoire d’amour. En voyant « in love » sur la couverture, je n’ai pas chercher midi à quatorze heure. Ni une ni deux, me voilà partie avec le roman de Camille Brissot sous le bras. Arrivée à la maison, je commence ma lecture.

Ce livre est vraiment plaisant à lire… mais d’un point de vue technique seulement! L’écriture est aérée, ce qui procure un véritable confort de lecture. De même, le rabat souple qui se replie sur les pages à l’intérieur du livre permet de rapidement se repérer lorsqu’on s’arrête dans le récit.

Le texte, lui, c’est une autre affaire! Attention, c’est très bien écrit, mais la complexité du roman de base est telle qu’il est difficile je pense, de retranscrire ça en même pas 200 pages. Les personnages sont vraiment complexes, leurs vécus n’est pas joyeux, leur colère est sans limite,  leur haine est sans borne, et leur soif de vengeance est immensurable.

Mais de quoi ça cause me direz vous! Bon, je vais essayé de la faire simple : Un auteur en manque d’inspiration, Locke Wood, vient dans une ville glaciale et loue un appartement à un homme étrange et froid: Heathcliff. Cet homme l’intrigue au plus haut point et il décide de découvrir ce que cet homme cache. C’est Sarah, une ancienne amie de Heathcliff qui lui raconte son histoire. Là, ça se complique. J’espère que je ne vous ai pas déjà perdu en route car c’est maintenant que tout se corse. Heathcliff a été adopté par Mr et Mme Withen. Ce couple avait déjà deux enfants: Anna et Ellis. Ellis était très jaloux du petit dernier et piquait souvent des crises. Anna, elle, était très proche de Heathcliff. Ellis part de la maison, mais suite à la mort de ses parents, il revient en ville avec sa femme Constance. Ils vont avoir un enfant, Branwell, mais Constance ne supporte pas la vie dans cette nouvelle ville et meurt. Ellis est complètement dévasté puis, au fur et à mesure du bouquin, pète un câble, boit, joue, menace les gens… puis meurt. Un type bien quoi! Anna et Heathcliff sont vraiment très proches, mais Anna décide d’épouser Daniel Ponden, un riche type. Heathcliff est très jaloux et il taille la route. Après plusieurs années, il revient. Pour enquiquiner Daniel, il va sortir avec Alice, la sœur de Daniel. Pendant ce temps, Anna et Daniel vont avoir une fille, Eleanor. Mais peu de temps après, Anna meurt. Alice s’en va et va accoucher de son petit garçon, Harry, loin du dangereux Heathcliff qui ne pense qu’à se venger. Une dizaine d’années plus tard, Alice meurt dans un accident de la route. Le jeune Harry doit donc retourner vivre chez son père, Heathcliff. (vous suivez toujours?) Il s’entend très bien avec sa cousine, Eleanor. Mais Harry est très fragile et devinez quoi?… il meurt lui aussi. Et puis le père d’Eleanor aussi, Daniel. La pauvre, elle se retrouve toute seule! Mais non, il reste le charmant Heathcliff qui va l’embaucher en cuisinière. Il a le cœur sur la main, ce brave homme. Bref, l’histoire ne se termine pas comme ça, je ne vous ai pas tout raconté! Je vous ai livré les grandes lignes.

Bon, si vous avez déjà lu les Hauts de Hurlevent, sincèrement, je ne pense pas que vous allez apprécier cette lecture. A la fin, j’ai cherché un résumé des Hauts…, et l’histoire était strictement la même. Pour ceux qui ne connaissent pas le livre d’Emily Brontë, ben, pourquoi pas. Mais vous ne trouverez pas forcément ici une histoire d’amour passionnelle. Vous trouverez plutôt entre ces lignes une histoire de vengeance, de désespoir et de tristesse…

Points positifs:

  • Une nouvelle collection originale
  • un beau livre agréable à lire dans sa présentation
  • une histoire classique revisitée
  • Le décor qui colle bien au roman d’origine

Points négatifs:

  • Un peu expéditif cette relecture!
  • trop court: les personnages ne sont pas assez développé, dommage!

Pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête, voici le fameux arbre généalogique des héros du livre :

pour mieux comprendre le livre le vent te prendra

l'auteur Locke Wood enquête dur son étrange propriétaire Heathcliff

 

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someone

Mots clés : , , , ,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑