Tranche de vie Kiet, un jeune thailandais nous raconte la capture d'un éléphant.

Publié le 19 décembre 2017 | par Myrtille

0

La loi du phajaan

Un livre fin mais puissant par son contenu écrit par Jean-François Chabas et édité chez Didier Jeunesse.

Dans ce roman, Kiet, un vieil homme nous raconte un passage de son enfance qui l’a traumatisé. Lors de ses 10 ans, son père l’a emmené chercher son premier éléphant. En Thaïlande, à cette époque, c’est la tradition dans sa famille. De plus, son papa est le chef. Pour lui, l’éléphant de son fils sera sa fierté. Avec, il pourra réaliser des travaux et aider les gens de son village. L’enfant n’a pas envie de faire de mal à cet éléphanteau. Il respecte les animaux de la forêt et rêve juste de le laisser tranquille. Mais quand on est un enfant, même si on a raison, il est difficile de se faire entendre et de raisonner les adultes écrasés sous le poids de la tradition. Les adultes sont froids et insensibles au sort de ces magnifiques animaux. Il va nous raconter comment ils vont capturer le jeune pachyderme, Saura, mais également le phajaan, une méthode de dressage cruelle pour briser l’animal et lui enlever toute liberté et volonté. Les scènes de tortures peuvent être perturbantes. L’auteur nous démontre aussi que ces animaux sont des êtres extrêmement sensibles et qu’ils ont de la mémoire et des sentiments. L’amitié qui va naître entre eux, et qui durera des années, sera fusionnelle et magnifique.

Un roman avec certains passages difficiles qui nous fait comprendre pourquoi, désormais, les thaïlandais font tout pour sauver ces animaux. Il ne faut pas oublier que ces sévices sont encore pratiqués là-bas ( pour les faire porter des touristes par exemple) et ailleurs (dressage dans des cirques). Ce roman peut paraitre très critique envers cette tradition, mais il ne faut pas non plus oublier qu’il y a des gens qui se mobilisent pour les sauver.

Points positifs :

  • Un livre qui aborde la maltraitance animale, peu évoquée dans les romans pour enfants.
  • Une histoire d’amitié puissante.

Points négatifs :

  • Pas un point négatif, mais attention à certaines scènes violentes.

Kiet, un jeune thailandais nous raconte la capture d'un éléphant.

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someone

Mots clés : , ,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑