Fantastique découvrez les aventures tumultueuse de Félicity Atcock.

Publié le 7 décembre 2014 | par Myrtille

0

Félicity Atcock – Les anges mordent aussi

ATTENTION ! POUR PUBLIC AVERTI.

Attention, je le répète, ce livre comporte des scènes assez olé olé ! Voir complètement hot ! A mettre dans des mains adultes donc, ou dans des mains de jeunes adultes. Je pense que la gente masculine sera cependant moins réceptive à ce genre de littérature qu’est la bit lit (littérature où l’on retrouve souvent des vampires loups garou et autres créatures à longues dents mixée avec de la romance. En bref) Généralement, je n’affectionne pas spécialement ce genre littéraire, mais l’auteure, Sophie Jomain, m’a convaincue lorsque je l’ai rencontrée au salon du livre de Colmar. Les aventures de Félicity Atcock ne m’attiraient donc pas spécialement au début. Déjà, la couverture du grand format était franchement moyenne, et de plus, je ne suis pas spécialement adepte des séries. (5 tomes pour notre héroïne malchanceuse.)Mais bon, je me suis dit : « Allez, je tente ». Accrochez-vous, le phénomène Félicity commence.

En lisant les premières lignes, on s’aperçoit très rapidement que Félicity est « une bonne poire ». Elle n’ose pas dire non et on lui demande souvent des services justement car elle est très gentille. Son patron, mais également sa collègue de « l’éveil des sens », la chocolaterie dans laquelle elle travaille. D’ailleurs, c’est un soir où Daphnée (son amie collègue) décide d’aller à Londres pour une soirée avec Félicity (qui l’a véhiculé car elle n’avait plus de voiture) que l’histoire débute vraiment. L’héroïne s’ennuie fermement dans cette boite de nuit disco. Pour passer l’ennuie, elle va enchainer à la suite tequila, vodka, et tout ce qui va avec ! Mauvais plan, car le lendemain, elle se réveille dans une chambre d’hôtel, sans vêtement, mais également sans souvenirs. Je ne vous fais pas un dessin, vous avez très bien compris ce qui c’est passé dans cette chambre. Elle se rend compte cependant qu’elle s’est fait mordre dans le pli de la cuisse par un vampire. Elle peut l’affirmer avec certitude, car sa tante en est devenue un il y a quelque temps, et après l’avoir vu zigouiller son chien, elle reconnait très bien leur signature.

De retour à Bath, la ville où elle habite, les événements étranges vont se succéder. Les morts vidés de leur sang vont s’accumuler. Le plus enquiquinants, c’est qu’ils vont se pointer à la porte de Félicity pour demander de l’aide. Le coloc’ de Daphnée va également y passer. Suite à cet évènement, Daphnée se fera virée de l’appart’. Le coloc’et Daphnée vont donc emménager chez Félicity. Les choses ne seraient pas sexy sans un enquêteur méga hot qu’est Terrence. Il est si chaud ce mec… Ouuuuu lala, la température monte d’un coup ! Ces deux-là vont fricotter ensemble, flirter, se tourner autour, et plus… souvent même, pour notre plus grand plaisir. (Sans mauvais jeux de mots !)L’autre partie de son temps, l’inspecteur essaye de coincer celui qui créé des vampires à la chaine. Comment se fait-il qu’il soit au courant de cet univers de créatures ? Il cache des choses quand même ce gugus. Quel est son secret ?

Alors, oui, l’histoire de fond n’est pas très originale. (Qui a mordu Félicity?, qui tue tous ces gens ?, et pourquoi vont-ils chez elle ?, et qui est Terrence ?) Cependant, la romance et les déboires de l’héroïne sont hilarants. J’ai vraiment eu l’impression de me replonger dans l’univers de Bridget Jones version fantastique. L’humour y est omniprésent et les réparties sont vraiment chouettes. Les jeux de mots sont extras et ils m’ont faire sourire plusieurs fois. Ça fait un bien fou.

Alors voilà, ce livre se lit vraiment super bien. Il est léger, mais de temps en temps, franchement ça fait du bien ! Je l’ai refermé avec plaisir, et même si les scènes de sexe m’ont fait rougir de temps en temps, j’ai tout de même envie de connaitre la suite de la vie tumultueuse de Félicity. Conclusion : Je me suis commandé le tome 2 !

Points positifs :

  • Une histoire de style bit lit pour adultes/jeunes adultes féminins
  • Une héroïne proche de nous : humaine, bonne poire, qui se fait avoir. (oui, les femmes ne sont pas parfaites !)
  • Des personnages secondaires attachants
  • De l’humour à en revendre/ du sexe aussi.

Points négatifs :

  • Une couverture grand format pas terrible (le poche est plus attractive, voir illustration plus bas)
  • Des passages hot qui peuvent heurter la sensibilité de certaines.
  • Une série en 5 tomes.

découvrez  les aventures tumultueuse de Félicity Atcock.

découvrez  les aventures tumultueuse de Félicity Atcock.

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someone

Mots clés : , ,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑