Aventure Sérine, une jeune fille pas comme les autres décide de s'enfuir de chez elle pour devenir demoiselle de compagnie.

Publié le 11 février 2016 | par Myrtille

1

De cape et de mots

Aujourd’hui je vais vous raconter l’histoire de Sérine. C’est avec un immense retard que j’ai découvert ce livre (parution en juin 2015 chez Didier Jeunesse) et je m’en veux d’avoir laisser de côté une pépite si incroyable !

Bon, déjà, la couverture claque ! Elle est vraiment super belle : simple et efficace en même temps. Sérine m’a tout de suite fait penser à Fantômette, personnage fétiche de mon enfance. Haa, ça me rappel mes vacances d’été…. Autant vous dire qu’elle m’a immédiatement plu. Sérine est une héroïne comme je les aime. Elle n’est pas cucu la praline, elle a du caractère et du répondant tout en restant accessible et sensible.

On comprend donc mieux le début de l’histoire. Lors du décès de son père, Sérine refuse d’écouter sa mère et de se marier. Elle s’enfuie de chez elle pour se rendre au palais. Là-bas, elle espère bien devenir demoiselle de compagnie. Et ben ça ne sera pas chose facile. En effet, la reine n’est pas du tout commode. Elle est égoïste, antipathique, colérique, bête, et en plus elle change de personnel comme de perruques! Tant bien que mal, Sérine se fait sa place grâce à son imagination débordante et à ses jeux de mots. On ne sait pas trop si Sérine est ultra chanceuse ou un génie, mais comme par magie, elle arrive toujours avec brio à se sortir  de n’importe quelle impasse.

La deuxième partie du livre est pour moi la meilleure (même si la première est elle aussi excellente). Pour moi, Sérine apparaît vraiment telle quelle est. Elle est vraiment elle même et c’est très plaisant. Son personnage est la continuité de tout son être, de sa personnalité et j’adore ça! Elle va mettre un gros coup de pied dans la fourmilière. Ainsi, les manigances et l’hypocrisie de tous vont être mises à jour. C’est jubilatoire. Le tout est servie avec humour, action et suspens. Mais quel est le rapport avec Fantômette me direz-vous ! Ha ha, je me suis également posé la question en commençant le livre. A vous de le lire pour le découvrir !

Le petit truc en plus sont les petits * qui nous font part de faits historiques et de légendes complètement loufoques. Trrrrop bien !

C’est GE-NIAL !

Points positifs :

  • Un livre en un seul tome (mais une suite serait vraiment d’enfer vu la fin!)
  • Un personnage haut en couleur super attachant.
  • Des jeux de mots et des énigmes rigolos.

Points négatifs :

  • ( Attendez, je réfléchi… ça va surement venir… Hee, en fait non!)

Sérine, une jeune fille pas comme les autres décide de s'enfuir de chez elle pour devenir demoiselle de compagnie.

 

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someone

Mots clés : , , ,



Un commentaire sur De cape et de mots

  1. Pingback: Louis Pasteur contre les Loups-Garous | Les lectures de Myrtille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑