Album La petite vieille attend la venue de madame la mort, mais toutes les deux vont partir dans de folles aventures.

Publié le 6 septembre 2015 | par Myrtille

0

Cinq minutes et des sablés

Les éditions Didier Jeunesse étonnent toujours avec ses jolis livres CD, et on oublie qu’ils proposent également de magnifiques albums. Je vous propose donc aujourd’hui de découvrir un album qui peut paraître difficile de prime abord, mais qui se révèle être une véritable ode à la vie. (sorti le 1er octobre)

Dans cette histoire, plutôt simple, mais très bien abordée, nous rencontrons une vieille dame qui s’ennuie seule dans sa maison. Seul le tic tac de la pendule de la cuisine lui tient compagnie. Mais qu’attend-elle? Elle attend la venue de Madame la mort qui arrive en voiture, justement. La Petite Vieille vient lui ouvrir la porte, mais avant de partir ensemble, elles vont boire un délicieux thé noir. Ce qui irait très bien avec ce thé, ça serait des sablés au gingembre. Hop, la Petite Vieille va d’un bon pas en préparer dans la cuisine. « Cinq minutes de plus ou cinq minutes de moins, quelle importance? » Mmmm, les papilles des deux dames frémissent et les narines du chat sont en alertes. Le voici déjà dans la cuisine, attiré par les bonnes odeurs. Qu’il est drôle quand il joue. Les voilà tous les trois à s’amuser ensemble. Bon, « Cinq minutes de plus ou cinq minutes de moins, quelle importance? » Qu’est ce qu’elles rigolent ensemble ! C’est si agréable, et ça faisait si longtemps que la mamie ne s’était pas amusée à ce point. Tient tient, la jeune voisine est attirée par les rires …. Elle va se joindre à eux, suivi par Monsieur Igor, les habitants du village et la famille de la petite vieille. « Cinq minutes de plus ou cinq minutes de moins, quelle importance? » La fête (re)commence, car qu’on se le dise, la vie en est une ! Elle est d’autant plus réussie quand nous sommes entourés des gens qu’on aime.

Cet album, écrit par Stéphane Servant et illustré par Irène Bonacina, est un véritable hymne à la vie. J’ai été très touchée par cette histoire, tant par le texte, simple et vrai, que par les illustrations colorés et tout en mouvements.

La vie est courte, il faut en profiter pour être en compagnie de personnes auxquelles ont tient. On l’oublie des fois, mais la vie est merveilleuse. Et puis, il ne faut pas avoir peur de la mort : c’est un passage obligé de notre vie. Le moment venu, il faudra l’accueillir comme une vieille amie. Et puis, on aura surement le droit de monter dans sa belle voiture décapotable rouge, de porter son grand chapeau et de déguster avec elle des sablés au gingembre en jouant à la marelle. Et ça, c’est plutôt chouette !

 

Points positifs :

  • Un bel album qui dédramatise la mort.
  • Un bel hymne à la vie.
  • L’importance de nos proches.
  • Un texte simple et pur.
  • Des illustrations colorés et en mouvement.

Points négatifs :

  • Un album qui est difficile de mettre dans toutes les mains.
  • Pourquoi avoir fait Madame la mort en noir ?

La petite vieille attend la venue de madame la mort, mais toutes les deux vont partir dans de folles aventures.

la petite vieille s'ennuie chez elle. personne ne vient la voir. Elle attend la mort.

Voilà la mort qui vient chercher la petite vieille.

la petite vieille va préparer des sablés au gingembre pour accompagner le thé qu'elle déguste avec la mort.

le chat est attiré par la bonne odeur des sablés.

La petite vieille, madame la mort et le chat vont s'amuser ensemble.

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someone

Mots clés : , , ,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑